Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
6 janvier 2010 3 06 /01 /janvier /2010 06:54
.

A l'an que ven

J'ai levé mon verre

Mon coeur

Et mes frousses


Il ne sera pas l'an du miracle

Je ne crois pas aux Dieux


Il ne sera pas celui de la Haine

Je ne crois pas à la méchanceté



Il sera

Comme celui d'avant

Et celui d'après


L'an du combat quotidien

Des sourires à donner

Des larmes à partager

Parfois


De ces petits riens

Qui vous tiennent debout

Ou vous abattent tout cru


Une année de plus

Une année vivante

Et vous tous au centre

De ma vie



C'est bien






.

Partager cet article

Repost 0
Published by C'est Elle - dans Mémoires vives
commenter cet article

commentaires

Sardine 10/01/2010 15:01


j'ai pas dit qu'il faisait chaud ici en ce moment ! J'ai dit qu'il faisait assez froid comme ça et que je n'avais pas envie d'avoir encore plus froid, na ! (ps : ouais, VikingKid,, c'est le
meilleur des plus chouettes !)


Westmalle 10/01/2010 12:08


Rohého!Genre y'a 20 degrès à Marseille!!
Sinon Karatékid te fait des bises, et me charge de te dire que chez les vikings, on ne se converti pas, on nait trappeur :-)


vrojnik 09/01/2010 23:20


oh, faut pas exagérer là-bas, en bas ! il neige à marseille et le ciel est aussi gris, même qu'il y fait bien froid (je m'y suis même enrhumée y'a pas une semaine, mais ça valait le coup)... mais
tu n'es toi que parmi ses ruelles tortueuses et escarpées, dans les odeurs d'épices et les cris des minots, avec tous tes potes qui te font une couverture bien chaude. Alors oui à l'an que ven nous
avons levé nos verres de conserve et on le lèvera encore.


Sardine 08/01/2010 07:27


Westmalle : je sais bien que ces jours-ci, tu te bats avec les congères et les ours polaires, que tu dois casser la glace pour avoir de l'eau et que ton fils s'est reconverti trappeur (la bise à
lui au fait). Alors, viens-t-en pas me faire l'article !!! j'bougerai pas d'mon port ! J'passerai pas les collines ! J'ai DEJA trop froid.


Sardine 08/01/2010 07:24


ô mon Chomp! J'vais pa ste tanner, t'es un grand garçon, le cuir est fait ! Mais te tenter...oui, ça me va bien mieux. Alors, prends ta fille sous le bras, la plus chouette des râleuses d'Alençon à
tes côtès, débarquez tous les trois, on te trouvera un piano, c'est promis. Ici, j'ai de l'espace, des amis et le plus souvent, du soleil...