Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
5 septembre 2012 3 05 /09 /septembre /2012 06:32

.

 

La Grande m'avait téléphoné un après-midi de soleil à la fin de l'été. J'étendais du linge sur la terrasse, la forêt se défaisait tout doucement de ses feuilles, l'air était tranquille. Je me souviens m'être assise par terre, les jambes soudain absentes, les mots explosaient, coincés dans la gorge, miettes inavalables.

C'était un jour de rentrée scolaire, j'avais laissé ma fille à l'école maternelle et rentrée à la maison, j'avais savouré mon café au soleil à l'heure même où il était mort.

Je ne l'ai pas crue, la Grande, c'était juste impossible. La croyance et moi, n'avons jamais fait bon ménage.

Je n'ai pas pu le voir, je n'ai pas pu y croire.

J'avais perdu la légitimité de le pleurer longtemps auparavant.

Mais les années ont passées, la peine ne s'est pas allégée, plus lourde à chaque fin d'été.

Il est resté, avec mon père, la perte la plus intime, la moins partageable.

Depuis, rire grinçant du destin, mes septembres se sont alourdis d'autres peines, d'autres pertes.

Celui qui vient à peine de commencer, déjà, lui aussi, allonge la liste des voix disparues.

 

 

.

Partager cet article

Repost 0
Published by Sardine - dans Leis autres
commenter cet article

commentaires

Sardine 18/09/2012 08:04

Merci, fort.

yelrah 11/09/2012 13:17

http://www.ina.fr/divertissement/chansons/video/I07115813/gilbert-becaud-c-est-en-septembre.fr.html