Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
27 octobre 2010 3 27 /10 /octobre /2010 08:29

.

 

 

Les dépouilles sont restées derrière

 

Le temps s'est étalé d'un coup

 

Ouvert sur le silence des possibles

 

Sans plus de poids aux pieds

 

Sans chaines et sans ordre

 

 

L'illusion s'est délitée

 

Dans la lumière crue

 

Laissant ses scories

 

Dessiner la route

 

 

Aux crochets des dépouilles

 

Les derniers lambeaux

 

Des faux désirs à nu

 

Laissent libre l'espace

 

 

 

 

Plus d'axe

 

Ni plus de direction

 

Plus de sens

 

Ni plus d'injonction

 

 

 

Au centre inexistant du vent

 

Plus haut

 

Ni bas

 

Plus loin

 

Ni près

 

 

Je suis là

 

Et maintenant

 

De tout temps

 

 

 

Je vis

 

 

 

 

 

 

 

 

.

 

 

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Sardine - dans Mémoires vives
commenter cet article

commentaires