Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
9 juin 2010 3 09 /06 /juin /2010 08:20

.

 

 

Je ne suis pas venue


Parce que j'ai eu peur

 

 

 

De tout

 

De vous

 

De moi

 


 

Pas de logique 

 

Pas de raison

 

 

 

La peur

 

 

De dire


De taire


 

De faire


Ou pas



De ne pas


Ou bien si

 

 

 

 

Je ne gagne pas à être connue

 

 

Restons-en là

 

 

 

Les mots écrits


Sont ce que je contrôle le mieux


Le haut du panier


Le montrable

 

 

 

Pour tous


C'est mieux comme ça



L'interaction des plusieurs


Est un fragile équilibre

 

De porcelaine fine


Les éléphants massifs


Ne s'y aventurent pas

 

 

 

 

.



 


 


 


Repost 0
Published by Sardine - dans Angst
commenter cet article
6 mars 2010 6 06 /03 /mars /2010 20:32
.


Au bout

A n'en plus pouvoir

A n'en plus savoir


"Tu es fermée"

"Tu te livres peu"


Etrange...


Je parle pourtant fort

Et tout le temps


D'ordinaire

Cela fait rire


Il est toujours agréable

D'avoir avec soi

Un bouffon aimable

Une bonne fille qui rigole





Alors pourquoi me reprocher

Mon silence

Quand mes mots

Vous amusent

Cela ne suffit-il pas ?



Me livrer...

Ridicule...

Ce ne serait vraiment pas

Une bonne chose



Votre peur me ferait mal




.
Repost 0
Published by Sardine - dans Angst
commenter cet article
30 novembre 2009 1 30 /11 /novembre /2009 08:17
.






A cran de paroi

Souffle court

Doigts crispés

Au bord du vide



Respire

Calme le jeu

Décroche

Cesse



Les vertiges s'enchainent

Se suivent

Les gouffres s'ouvrent

Sans fond

Chaque pas devient trappe

S'alourdit



Les désirs se déploient en blessures

Le temps de soigner

Les plaies se rouvrent



Éloigne

Protège

Allège



Lâche prise

Vide la tête

Oublie


Décroche

Avant de dévisser



.


Repost 0
Published by C'est Elle - dans Angst
commenter cet article
28 octobre 2009 3 28 /10 /octobre /2009 07:07
.



J'ai aimé me lever tôt
L'envie de commencer la journée
L'envie du café très noir
Le clavier devant moi j'écrivais
Les mots venaient tout seuls
Dans tous les sens
Tout ou presque me donnait
Envie d'écrire ou de lire
Je n'y arrive plus
Chaque mot m'est difficile
Chaque geste m'ennuie
C'est l'automne
C'est le froid qui me glace au réveil
C'est le sentiment de mains vides
Inutiles
Oh, bien sur, il y a plein de bonnes raisons
De se lever
Mais je ne les sens plus en moi
Je les connais mais je ne les sens
Plus miennes
Et je déteste ce vide
Cette peur d'écrire
Cet effort à fournir pour réagir
J'aimais lui écrire au matin
J'aimais écrire à tout le monde le matin
Je n'y arrive plus sans douleur




.
Repost 0
Published by C'est Elle - dans Angst
commenter cet article
16 octobre 2009 5 16 /10 /octobre /2009 05:57
.





Bloqué

Vrillé

Tendu

Apaisé

Noué

Rond

Plein

Plat



Épouvantablement central

Abominablement présent

Horriblement encombrant

Jamais en repos


Quand le dos porte

Maintient droit

Les os en place


Quand la tête périscope

Guette le monde

Relaie les regards


Ce truc qui jamais ne se fait oublier

Ne sert à rien

Et n'est jamais en paix



.
Repost 0
Published by C'est Elle - dans Angst
commenter cet article
28 septembre 2009 1 28 /09 /septembre /2009 17:11
.




Putain j'aime pas ça

Je ne m'y ferai jamais



C'est sans raison

C'est sans durée

C'est rien ça va passer

Comme c'est venu



Y'a pas à en faire un fromage

Pas de quoi déclencher les sirènes

Pas de quoi affoler les gens


Rien de plus commun

Rien  de moins intéressant

Rien de moins enrichissant


Y'a pas si longtemps

Un bon bambou

M'aurait mangé la tête

Enfummé les neurones

Bloqué les synapses

Et puis basta

Un bon écroulement

Sous la couette

Et on en parlerait plus



Mais je ne me mange plus la tête



Alors

J'ai pas le choix

Faut que je discute en direct

Avec mes angoisses vagues


Faut assumer

Quoi

Ou qu'est-ce


Pas forcément  chercher

Le pourquoi du comment


Juste me lever de ce creux

Me bouger pour ne pas tomber


Au fond d'un nauséeux nombril

Où il n'y a guère à voir


C'est rien ça va passer

Pas la peine de s'affoler




.









Repost 0
Published by C'est Elle - dans Angst
commenter cet article
19 septembre 2009 6 19 /09 /septembre /2009 18:50
.





J'avance

J'ai pas le choix

Personne ne l'a

Ceux qui le croient

Se fourrent le doigt

Si profond dans le miroir de l'œil

Qu'ils s'en grattent l'occiput

Sans s'en apercevoir


Un pied devant l'autre

Une bouchée pour finir son plat

Une gorgée d'eau pour ne pas crever

Le choix n'existe pas

J'avance

C'est comme ça

Pour chacun son état, son poids, son émoi

A chacun sa valise, ses tires-larmes en tires -fesses

Je n'ai haine, ni amour, ni mépris, ni gloriole

A nous de vivre

A nous de nous aimer

On fera avec

Ni facile, ni tragique

Comme les autres

Ont fait aussi

De tous temps, de tous lieux


Pas d'héroïsme, pas de compét, pas de rêves trop grands

Un simple jour suivi d'une simple nuit

Et ça recommencera jusqu'au dernier matin

Celui dont, de toutes façons, je ne saurai surement rien

Et surtout pas le reconnaitre



Ne rien attendre, ne rien prendre, ne rien prétendre,

Un matin après un paquet d'autres matins

C'est tout

C'est déjà bien






.
Repost 0
Published by C'est Elle - dans Angst
commenter cet article
15 septembre 2009 2 15 /09 /septembre /2009 19:34
.

J'ai la trouille

J'aime pas la réalité

J'aime pas être dans le vrai

J'aime pas me réveiller


Faudrait pas grandir

Faudrait pas imaginer

Faudrait pas savoir



J'ai peur du noir

J'aime pas l'espoir

J'aime pas tomber

J'aime pas rêver

J'aime pas jouer



A vivre vrai

J'aime pas les jours

J'aime les nuits

De juste avant

J'aime pas les matins

D'après les nuits

Et les soirs

D'après les jours


J'vais bien

J'suis gaie

J'rigole

J'espère


J'veux pas de réalité

J'veux des envies

Des désirs

Des mots

Des riens


Ou alors

J'veux tout

Et les restes

Aussi

Les miettes

Les morceaux

Les fêlures


J'veux pas cesser de rêver

J'aime pas souvent la réalité


J'veux pas de peur

J'veux pas de ventre  serré

J'ai peur du vide

Du plein et du délié


Les fêtes c'est bien

Avant de commencer

Mais après

Oh après

Si elles sont parfaites

Pourquoi  ont-elles

Une fin

Et

Si elles sont ratées

Pourquoi être

Allée danser ?




.











Repost 0
Published by C'est Elle - dans Angst
commenter cet article
27 août 2009 4 27 /08 /août /2009 07:41

.





En manque

Sans conscience

De l'être



En besoin

Sans douleur

Nommée



La rencontre

Crée

La connaissance

Du gouffre

Du manque

Vécu



Tête

Corps

Et remplissage

Des deux


Sans lien

Sans écoute

Sans amour

De l'un pour l'autre


La remontée se fait

A coup de

Tricotage

D'un respect

Affectueux

Des doigts de pied

Aux synapses emmèlés



Le corps est mon ennemi

Ou du moins il l'était

Et ma tête n'était pas

Mon alliée


Toujours le regret

De n'avoir pas été livrée

Avec le mode d'emploi

Le schéma de montage


Reconstruire l'ensemble

Retrouver les chemins d'échanges

Par l'empirisme

Crée des dégats

Parfois irréversibles

Parfois anecdotiques



Il faudrait que je trouve

Un cours de perfectionnement

Un stage de formation qualifiante

En relations harmonieuses

Du corps et du cerveau




Parce que là

C'est pas encore gagné











.






Repost 0
Published by C'est Elle - dans Angst
commenter cet article
24 juillet 2009 5 24 /07 /juillet /2009 19:45
.






Y'a quelques temps

Quand j'ai commencé à te raconter mes conneries

Je me suis excusée de te les faire supporter

Et tu m'as dit que ce n'était rien

Que ce n'était pas grave

Que je pourrai toujours déverser

Le trop plein

Sans que tu te plaignes

De la lourdeur de l'impudeur




Mais c'est pas vraiment possible, tu sais,

Je peux pas comme ça

Charger la mule

Jusqu'à plus soif


Tu peux pas porter

Tous les malaises du monde


Je fatigue

Je m'enlise

Je m'enfonce


J'ai un très grand besoin d'écrire

Mais je bloque  la sortie des mots

Je sais pas écrire pour moi

Ailleurs que dans ma tête



Et ici...

Ici, j'aurais dû pouvoir le faire

Je voulais le faire



Mais je n'ai pas l'art de l'elllipse et la poésie nécessaire

Je ne sais pas transcrire sans voyeurisme

ce qui hurle au fond

comme peuvent le faire Yelrah ou Traou

Je n'ai pas la distance littéraire de Fajua

Sa légereté

Vrojnik le disait il n'y a pas longtemps

Et elle avait raison

"Y'a plus beaucoup de littérature là-dedans"


Mais il n'y a plus non plus

Beaucoup de spontanéité

De cette écriture du premier jet

Qui est celle que j'aime

Pour moi


Je suis coincée entre l'envie de dire

Et celle de dire bien


Ce n'est pas la même chose



Alors

Parce que le besoin devient chaque jour

Plus fort


Je voudrais reformuler


Les règles du jeu :



Et on dirait qu'ici

Ce serait pas grave

Quand je vais mal

Ou que je crache un truc pas clair

D'abord parce que ces trucs pas clairs

C'est moi depuis toujours

Et que c'est pas près de changer



On dirait qu'il faudra pas avoir peur en vrai

Pour moi


Parce que c'est comme ça que je suis


En dents de scie égoïne bien aiguisée

Que je monte comme je descend

En flêche

Sans parachute


Mais qu'il ne faut surtout pas m'accompagner dans ma chute


Je rebondis quasi sans dommages

Quasi à chaque fois












.










Repost 0
Published by C'est Elle - dans Angst
commenter cet article